Catégories
TL4.3

31-01-2046

Considérations Ethiques.

Ce sont les considérations éthiques qui sont revenues encore et encore sur le tapis. La limite de l’interaction pose à nouveau problème. Deux camps s’affrontent, les puristes du rétro-teasing années 2000 souhaitent que les contacts demeurent dans les limites de ce qui se pratiquait à l’époque dans ces théâtres. Spectaculaires, érotiques et tendrement contacts, et plus en salon privé, mais toujours dans les limites édictées alors. L’autre camp pense qu’aucune limite ne devrait-être posée au contact sexuel, notamment lors des salons privés (qui seront d’ailleurs reconstitués conformément aux originaux).

L’argument essentiel est que Les D-bots sont dépourvus de sensibilité humaine (et même animale), et qu’il n’y a donc pas d’obstacle sur le plan juridique ou moral. Concernant les ressemblances, le droit à l’image – frein à la créativité numérique et à l’industrie du remix – a disparu depuis longtemps et le droit des robots, corpus de texte initié en 2007 par la Corée du Sud, promu au sein des GoogleSphere par les associés du cabinet d’avocat Bensoussan indiquent que la limite de responsabilité de l’humain vers les robots est celle qui entrainerait une dégradation irréversible et volontaire (du fait d’actes dits de « cruauté »), voire une disparition totale de l’androïde. Ce dernier point plutôt subtil pour le commun, vise plus parait-il à préserver le reliquat de sensibilité humaine qu’à protéger l’équipement lui-même.

Soul3.2 a rappelé les risques en racontant les problèmes rencontrés en 2023 lorsqu’un des habitués s’était rapproché d’un constructeur sud- coréen afin de réaliser une Sex Doll ad hoc sur la base de photos et dimensions du modèle souhaité. Une soirée privée plutôt sage entre habitués accompagnés d’une ex-danseuse complice avait eu lieu. Cette dernière avait étrenné la Doll sous cellophane dans un troublant duo lesbien érotico-comique. Des enregistrements sonores et gémissement orgasmiques à l’accent asiatique émanaient de la bouche légèrement déformée de la doll dès qu’une stimulation tactile était effectuée. L’assemblée s’était amusée à télécharger de nouveaux gémissements récupérés sur Youporn via le port USB dissimulé sous les extensions blondes. Une deuxième soirée masculine et trop alcoolisée avait vite dégénéré dans un trash total : Un Gang-bang généralisé avait paniqué Titi – le labrador de l’hôte – qui s’était rué sur la poupée et en avait endommagé les génitoires. Des photos pirates avaient été malheureusement postées peu après sur FB déclenchant l’ire de la danseuse modèle ainsi que des menaces de procès pour atteinte au droit à l’image. Les choses en étaient restées là, du fait du caractère privé de la soirée, du caractère non licite de l’enregistrement, du flou concernant le droit des sex-dolls, et surtout de la prolifération publique des images en question sur nombre de sites… Dans la panique qui avait suivi la plainte, la doll avait été immédiatement détruite au grand désespoir du malheureux propriétaire – et néanmoins ami – allégé pour la circonstance de 8000 $ par la douteuse expérience.

Bonnes nouvelles pour la suite du programme :

– Les premiers kits permettant une impression 4D, avec tissus organiques pour 3D printing et capacité de transformation par morphogénèse sont arrivés. Nous allons pouvoir réaliser les premiers organes et en tester la plasticité.

– L’enseigne de la Belle Meunière ainsi que les vitraux rétro éclairés représentant les scènes saphiques ont été récupérés chez un brocanteur de la Zone 11. Il a fallu discuter l’échange, le fiduciaire ayant totalement disparu et les Wallet Googliennes étant incompatible avec les possibilités transactionnelles des zones basses ; un modeste cocktail thérapeutique 0.4 anti-allergène a fait l’affaire. S’aventurer là-bas est plus que risky – merci à Dof1.2 ! – l’atmosphère y est autant irrespirable que dangereuse et l’espérance de vie semble maintenant en phase avec les objectifs de décroissance durable et de non remplacement des départs anticipés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s