Catégories
Fictions érotiques TL4.3

01-05-2046

« Do it now
You and me baby ain’t nothin’ but mammals
So let’s do it like they do on the Discovery Channel
Do it again now
You and me baby ain’t nothin’ but mammals
So let’s do it like they do on the Discovery Channel
Gettin’ horny now »
Bloodhood Gang – The Bad Touch

https://www.youtube.com/watch?​v=2zJ6w8mFbJw

Elle se marrait. Vous avez déjà vu un D-Bot heureux et se marrer ? Ca fait bizarre… Peut-être les paroles.

Elle a déboulé sur cette musique trop forte avec son look improbable ; je dois dire que la coach Lau1.1 a fait du bon boulot; parce que restituer à la perfection cette dégaine de jeune russo-ukrainienne débarquée tout fraichement à Paris il fallait le faire ! : une jolie matriochka blonde aux joues roses, un peu trop fardée avec son tour des yeux très étalé, un bleu kitch trop marqué, un rouge à lèvres digne d’une amazone en chasse hôtel Rossiya; des talons rouges aiguille, un t-shirt à paillettes d’or qui laissait apparaître la naissance de ses jeunes seins; un short en jean si court qu’il dissimulait tout juste l’essentiel.

Natacha aimait la pole-dance et sa réplique androïde nous a régalé de figures – spin tricks – digne d’une championne indoor ; sur ce point nous avons dérogé à la règle : pourquoi ne pas faire mieux que les originales quand c’est possible ; les plus connaisseurs ont pu apprécier.

So put your hands down my pants and I’ll bet you’ll feel nuts
Yes I’m Siskel, yes I’m Ebert and you’re getting two thumbs up
You’ve had enough of two-hand touch you want it rough you’re out of bounds


En synchro parfaite avec les paroles suggestives, le premier rang a été gâté. Quand elle est arrivée sur moi, souriante, elle m’a dit en me fixant bien : « tu es content ? »; J’ai répondu par l’affirmative et j’ai senti ses jeunes seins durs se presser contre mon torse pendant qu’une de ses mains se baladait efficacement. Alors qu’elle se dégageait pour passer au suivant elle a appuyé un peu fort là où sa main s’était attardée, c’était limite limite, et tout en me « tenant » encore elle m’a lancé provoc « tu crois que tu peux vraiment tout prévoir ? ».

J’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ce genre de truc et ça m’a plutôt excité avec le recul. Il n’y a pas de plus grande satisfaction pour un programmeur que d’être surpris par l’un de ses programmes… L’une des difficultés principales d’ailleurs avec le code de ces IA ça a été de les « limiter » plutôt que de les « augmenter » afin que la vraisemblance soit possible.

Une sorte de test de Türing inversé en quelque sorte …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s