Catégories
Fictions érotiques TL4.3

13-06-2046

Saphir-D est une réussite. Son goût, c’est à dire le mélange improbable entre métal nordique, ode à la nature Bjork-panthéiste et ésotérisme démoniaque est particulièrement charmant à l’époque de la glaciation probabiliste par les classifiers et autres quantifiers technologiques. Ses numéros, délicieusement kitsch avec tenues moulantes en latex noir, bougies, ailes de chauve-souris, parfois dents de vampire et même hémoglobine de synthèse, sont appréciés. Enfin pas par Mar2.5 – hématophobe – qui est tombé dans les pommes en voyant le sang perler du cou de son voisin, puis dégouliner en fins filets vermillons des lèvres noires de l’érotique succube.

Ça m’a touché de voir ces charmantes Dance-Bots qui, dans une curieuse mise en abyme, se sont déguisées en robots old school. Des lentilles bleu-Klein coloraient les pupilles surdimensionnées de Cerise-D qui semblait droit sortie de Blade Runner ; et ses vêtements « métalliques » de Métropolis… On aurait dit une répliquante dotée de la mécatronique d’R2D2 ; le fruit de la métastase post-urbaine et de la robotique obsolète. Les mouvements saccadés de Cerise-D sur Daft Punk rendaient hommage aux progrès tragiques vers le post-humain. Saphir-D dirigeait sa créature avec une télécommande à joystick et antenne télescopique, comme au bon vieux temps. Chacun a été gâté par les corps nus délicieusement offerts, celui de la poupée à la blancheur diaphane docilement guidée par les inputs numériques de sa maitresse; celui plus tard de Saphir-D présentant avec défi le petit cadenas enserrant les anneaux dorés de ses grandes lèvres vaginales à la sagacité publique. Combinaison 666 évidemment…

Le lendemain, en examinant de près les niveaux moyens de la dopamine publique, je suis tombé sur le memory dump d’un salon avec Saphir-D : elle livrait avec émotion, en pleurs semble-t-il, son interprétation des paroles de « Touch » qui soulignaient selon elle, le désespoir robotique devant l’impossibilité à devenir totalement humain.

https://www.youtube.com/watch?​v=XfH3erWacsQ
Touch, sweet touch
You’ve given me too much to feel
Sweet touch
You’ve almost convinced me I’m real
I need something more
I need something more

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s