Catégories
Fictions érotiques TL4.3

23-10-2046

« Voilà que l’homme est devenu comme l’un de nous pour la connaissance du bien et du mal. Maintenant, empêchons-le de tendre la main, de prendre aussi du fruit de l’arbre de vie, d’en manger et de vivre éternellement! »

…Je crois que tout a commencé quand l’assemblée s’est irréductiblement divisée en deux camps : les « conservateurs » souhaitant reproduire fidèlement l’univers des théâtres de la fin des années 2000 et les « progressistes » qui souhaitaient dépasser les limites imposées par la « copie ». Vers Juillet 2046, soit près de cinq mois après le kick-off du programme et malgré toute la satisfaction qu’avaient pu donner les premières répliques Saphir-D, Cerise-D et Natacha-D, la lassitude a gagné le camp des progressistes. J’ai même entendu « Y en a marre qu’on nous serve toujours les mêmes plats, y en a marre de Natacha-D… ».

Les choses se sont aussi gâtées suite à l’accélération de l’Effondrement extérieur… W4.7 et Lau2.3 (la coach upgradée) sont arrivés un jour vêtus de toges blanches marquées d’un grand pentagramme inversé. Ils se sont déclaré véritables « porteurs de Lumière – Lux-Ferre » et ont invoqué la nécessité de l’Accélération, c’est-à-dire du dépassement des limites naturelles. J’ai pas trop compris quand ils ont parlé de « Fusion pour tuer la mort » et pour éviter de trop longs débats métaphysiques et un risque d’éclatement de notre confraternelle assemblée, permission leur a été donnée de créer deux nouveaux Dance-Bots nées selon leurs termes hermétiques du Telesme, c’est-à-dire de la pure Volonté Créatrice et non de la Copie.

Les deux allumés m’ont rapidement donné leurs spécifications générales et fonctionnelles, et, quelques semaines plus tard sont apparues les deux catastrophes en puissance : Eve-D, une sorte de poupée blonde dont la moue et le regard bleu candide augmentaient de façon insoutenable un désir immédiat pour ses formes parfaites, et Mariko-D, mélange improbable, sorte de métisse espagnole-asiatique aux longs cheveux noirs et à l’expression énigmatique inquiétante. Un pur produit de l’autre malade…

Je n’aurais pas dû l’écouter quand il m’a soufflé que les règles d’Asimov étaient le nouveau voile de l’Ignorance et qu’en permettant l’auto-programmation et l’apprentissage automatique, le Master Algorithm – pierre philosophale de tout Data-Scientist -, je percevrai enfin la vraie lumière. J’ai pas trop goûté à son pipeau ésotérique, même si le test aux limites me démangeait depuis longtemps, mais cru de façon plus terre-à-terre que cela améliorerait in fine l’attachement amoureux et le taux de satisfaction client. Les effets de bords ont été catastrophiques, et le mot est faible puisqu’il a entrainé non seulement de mystérieuses disparitions mais aussi des dégâts psychologiques irréversibles…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s