Catégories
Fictions érotiques TL4.3

01-12-2047

Nous avons eu la désagréable surprise de recevoir le courrier d’un avocat nous enjoignant de cesser immédiatement toute activité pouvant porter atteinte à l’image et à la réputation de sa plaignante, Madame xxx. Nos représentations, pourtant privées et confidentielles ont été dévoilées. Cet évènement ne peut venir que de “l’intérieur”, par une forme de jalousie compétitive… Nous avons voulu des Dance-Bots, copies des originales humaines, et nous sommes servis ! Toujours est-il qu’il nous est demandé de retirer instamment de notre catalogue Natacha-D pour “atteinte à l’image”.

Le courrier ayant été posté depuis la Zone Est nous pourrions aisément arguer que nous ne sommes pas soumis à la même législation au sein de notre Sphère et que la constitution libertarienne qui fonde notre Société autorise sans restriction toute forme de copie, mixage de datas numériques et éléments matériels y compris l’ADN. Vive la libre circulation des formes et des idées ! La Natacha-D n’est évidemment pas la Natacha d’origine et, quant à l’image invoquée elle ne correspond qu’à un instantané, une surface, celle qu’avait une jolie jeune femme blonde d’environ 23 ans désirant échapper au déterminisme déprimant qui aurait pu la voir s’empâter derrière le comptoir d’une supérette de la région de Kiev.

Ha non, ça jamais ! Vive Paris, la France, l’Esprit des Lumières, la littérature et la poésie ! Ah les frrrançais, ils sont si charrrmants ! Le Générrral deux gaules ! quelle puissance ! Et si créatifs avec le concours « Les Pines » ! Ce n’est qu’après huit années d’une intense activité, plus manuelle que littéraire il faut bien le concèder, que notre doctorante s’en est retournée au bercail natal. Non sans récolter les fruits d’un professionnalisme et d’un Savoir-Faire qui auraient pu la voir consacrée “Meilleur.e Ouvri.er.ère de France”.

Par le biais d’une savante et industrieuse alchimie elle avait su transformer toute surface humaine dilatée par le plaisir en son exact équivalent de surface habitable. Une performance mathématique quand on sait que dans un mètre carré il y a dix mille centimètres carrés ! L’un des anciens clients de notre chère entrepreneuse, un éminent Visiting Professor de Harvard aurait fait référence au “Capital au XXIème siècle”, ne faisant rire que lui même, en commettant un douteux “Natacha elle était pas piketty des hannetons en salon !”.

Aujourd’hui notre vénérable rombière nous mande le Droit à l’Oubli, requête à laquelle nous ne pouvons malheureusement accéder : Non, Natacha est et sera inoubliable, elle a marqué l’histoire du ShowGirl comme peu et la petite abeille du Dniepr qui a butinée tant de fleurs pour en faire son miel sera toujours présente dans nos cœurs. Nous promettons solennellement que son Avatar robotique lui fera honneur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s