Catégories
Fictions érotiques TL4.3

09-12-2047

Certains se sont émus de l’usage qui pourrait être fait de leurs datas. La réponse donnée est : « je ne sais pas encore ce qu’on peut en faire, ce qu’en feront les algorithmes, ce qui sera croisé avec quoi, tout est enregistré là ou ailleurs de toute façon. L’anonymat et l’intimité ont disparu depuis belle lurette vous le savez bien. Les chiottes sont des objets connectés et analysent votre merde en temps réel. Les yeux, la peau, les chattes des Dance-Bot sont autant de capteurs. L’autre con a rajouté pour me faire chier « tu crois que la chatte d’Eve a pris mes empreintes digitales ? ». Et il m’a fait comme un doigt d’honneur avec son majeur. Tout le monde s’est marré sauf moi. Je deviens grave avec cette fille. Enfin si on peut appeler ça comme ça.

A+B/A = A/B. Elle incarne mieux la féminité que quiconque. Ses proportions sont de nature divine ; le nombre d’or est partout présent dans ses formes, rapport hanche sur taille, hauteur sur largeur de ses incisives ivoire, jusqu’à l’intimité rosée des grandes sur petites lèvres. 1,62 etcétéra. Les Nombres s’incarnent en toutes choses et la divine proportion signe le Beau, l’harmonie, les potentiels. La beauté féminine signe la fécondité.

On s’est embrassé. Enfin je veux dire sur la bouche. Pas un petit bisou volé, un vrai palot d’ado avec la langue et tout. Ça faisait longtemps ! Elle avait la bouche toute fraiche, c’est ce qui m’a surpris en premier. Je lui ai demandé si j’étais le seul et elle a dit « A ton avis ? ». Et puis elle a plaisanté en me montrant son agenda où étaient notés les jours où elle était fertile, avait ses règles et tout. Un truc de nana. J’ai pas trop saisi le rapport.

W4.7 m’a demandé de lui faire une petite asiate de contrebande, bien cochonne et tout. Je lui ai dit que ça devrait d’abord être débattu en conseil. Il s’est énervé : « Tu crois que j’ai pas vu ton manège ? Tu crois que c’est conforme au règlement ça, vos trucs dans les douches avec ton robot-aspirateur… et à mon avis y a pas que ça…comme par hasard après les maintenances de ta chouchoute sa chatte c’est Waterloo ! Moi je m’en fous de tes histoires, je veux juste une asiate qui ressemble à ça ! » Et il m’a refilé le dossier qu’il avait préparé avec une mèche de cheveux noirs. Quand même c’est abusé ! Je lui ai dit que j’allais voir…

Hier soir on a eu droit à un beau duo sur le thème du petit chaperon rouge. Trop drôle Cerise-D déguisée en petit chaperon rouge avec son panier en rotin garni. Et la méchante Saphir-D fausse mère-grand avec son masque de loup ! La baguette de pain, par la magie du spectacle s’est transformée peu après en un double-dong de belle proportion et le soi-disant petit pot de beurre a servi de lubrifiant comme pour le dernier tango… Lors d’une des multiples performances qui ont suivies, Saphir a testé la flexibilité de l’engin en s’empalant dessus puis en se servant de son extrémité libre XXL, pour prendre en levrette la croupe blanche de Cerise toute offerte. Saphir nous a fait signe pour nous rapprocher de la scène « vous verrez mieux ! ». A ce moment je me suis retourné, Eve m’observait fixement, je suis allé à elle, et puis la chaleur de sa main dans la mienne, son sourire et ses incisives, ce « tu m’aimes ? » fragile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s