Catégories
théâtre Chochotte

Mes Débuts au Chochotte

La première fois que j’ai descendu les escaliers : la salle était silencieuse, des hommes étaient sagement assis, comme recueillis dans une chapelle. Ils me regardaient. Je me suis demandé ce qui se passait… Je me suis vite placé dans un coin, sur la banquette du fond près de l’alcôve. Et puis des notes de musique sont venues, une main sur une rampe, une danseuse. Elle était petite et fine avec de très longs cheveux chatains frisés. Nue, elle était comme un animal sauvage, vive et excitée, elle grimpait sur les murets et gémissait en se caressant frénétiquement. Hystérique sur la fin. Ça m’a étonné.

La première fois que j’ai vu A. et E. elles ne m’ont pas spécialement plu.
A. était très stressée. Elle avait les jambes qui tremblaient. Elle me mettait mal à l’aise.
Je trouvais E. superficielle ; mécanique et narcissique. Je remontais prendre un café durant certains de ses passages.
Plus tard, je suis devenu fou des deux. D’abord de E. puis, quelques années plus tard, de A. Aujourd’hui ce sont de bonnes amies; elles vivent à l’étranger et nous nous voyons quand elles passent en France.

Un jour je suis remonté alors que E. faisait un nouveau numéro. Elle a pleuré. A la caisse, Lias n’était pas contente. En salon, plus tard A. m’a mordu au doigt après m’avoir insulté et traité de beauf : je saignais.
Solidarité féminine, E. était sa meilleure amie.

Mon premier salon c’était avec S. Elle avait des piercing : sur les seins, de petites barres argentées de type Barbell et sur les grandes lèvres de son sexe un anneau en or de chaque côté. J’ai senti le métal sous mes doigts. Elle fermait les yeux en souriant.

En débutant son spectacle une danseuse est tombée. Elle gémissait à terre en se tenant le genou. Ca m’a rappelé mes ligaments croisés. Je me suis précipité pour l’aider. Immédiatement et sans réfléchir. Les autres clients restaient assis. Et puis une autre danseuse est descendue habillée en infirmière, blouse blanche avec grande croix rouge.
Je me suis rassis ; je n’étais pas content du tout. J’ai quitté la salle, énervé.

C’était une mexicaine. Petite et mignonne avec des gros seins. Elle faisait juste un bout d’essai ce jour. J’ai pris un salon et lui ai demandé pourquoi elle était là. Elle était étudiante en Sciences Politiques et allait faire une partie de sa scolarité à Paris. Elle a rajouté « Aussi pour rencontrer des gens comme vous ». C’était mignon, et puis ce jour c’était la Nuit Blanche. Une merveilleuse nuit blanche.

Quand M. est descendue avec ses seins refaits et gonflés comme des ballons, je n’en ai pas cru mes yeux. Elle a dû voir tout de suite ma tête, même si je n’ai rien dit. Elle était vexée. « C’est pour mon copain ». Un sacré connard j’ai pensé.

4 réponses sur « Mes Débuts au Chochotte »

Par Clyde Pablow le 26 Juillet 2018 :
Je suis passé rue st André des arts vers 15h, devant la devanture, j’ai poursuivi, je n’arrivais pas à me décider. J’ai fait 2 allers-retours puis je me suis décidé. Je suis rentré et j’ai demandé à l’accueil :
« c’est quoi un théâtre superotique ?
-Strip tease intégral et duos lesbiens non simulés, m’entendis-je répondre. »
J’ai descendu les escaliers, me suis assis sur le 1er banc. 2 filles nues sont aussitôt remontées, totalement épilées, j’ai à peine vu leur fente. Et puis Lias est descendue…

Je l’avais déjà vue 3 fois alors que viens peu à Paris. Une accroche…Bon, j’appelais avant pour savoir si elle était là , elle avait parfois de longues absences. Un jour, à la fin de son dernier passage, alors qu’elle allait remonter, je vais vers elle et lui demande à voix basse :
« Jane, c’est quoi, un salon ?
Elle me sourit, me prend par la main, et me dit juste :
« Viens ! »

J'aime

Par Muc761o le 11 Novembre 2018 :
Après 6 mois de pause Chochotte après « l’évenement », j’y retourne prudement, évitant les soirs où Miel y travaille… 3 mois passent… Puis le 30 Mai 2011, salle clairsemée à 19.00, puis qui se vide complétement et 21.00, Miel entre en scène, et je suis seul dans la salle, sur la place du roi face à elle, et la bande sonore est justement la bande sonore angoissante qui passait lors de « l’évenement », petite tension, petite inquiétude…
…Mielle vient positionner ses jambes en grand écart sur les 2 banquettes, son sexe magnifique offert… Son visage vient vers moi… pour me croquer ?…
…Son visage s’approche toujours plus, yeux dans les yeux… nos bouches se rejoignent, tout est pardonné et un « amour de salon » commence…

J'aime

Par Nuy245m le 17 Fevrier 2019 :
Une scène de décembre 2014 au SG qui mérite d’être inscrite dans les « Faits mémorables »…
Vers 23.00, nous ne sommes plus que 2 spectateurs Soulknight et moi sur la banquette de devant… 20min délicieuses, Natacha alterne entre nous 2, je l’invite sur la fin à se mettre entre nous 2… Puis arrive Crystal et Soulknight quitte les lieux, me voilà seul gâté par une femme qui aime les hommes à les dévorer tout cru… Crystal sort au bout de 10min, je crois que c’est la fin faute de monde… mais la voilà qui revient avec Natacha et Inès : les 3 m’attaquent et me demandent de faire un strip-tease !
Je ne me fais pas prier et j’hôte tous mes vêtements un par un, sur la scène et à la barre même… Inversement des rôles, je suis sur la scène nu comme un ver et elles jouent aux spectateurs… Incroyable moment, et comme il se doit au SG, le moment arrive où il faut attaquer les clients…
Donc je vais à l’attaque, d’abord sur Inès sur la banquette de gauche, Natacha m’attaque par derrière, puis j’invite Crystal à nous rejoindre, je suis nu entouré de 3 femmes nues (bon, Inès en dessous seulement) et mes mains caressent à droite à gauche… Le moment qui suit est long, incroyable, unique, inédit et délicieux, je n’aurai jamais donné avec autant de plaisir 3 pourboires aussi mérités (bien que c’est moi qui ait fait le job du strip-tease cette fois-ci) ! Moment vraiment sympa ou chacune me dit au revoir avec un smack sur la bouche…
Merci les filles, je renouvelle un déshabillage comme ça quand vous voulez !

J'aime

Par Nuy245m le 21 Septembre 2019 :
Je remonte dans le temps et retrouve un récit d’un passage au Chochotte le 2 février 2006 qui nous rappelle combien la Chochotte a pu être contact par le passé…

J’écris à l’époque: « la plus belle soirée de striptease jamais vécue ! La quatrième dimension, ambiance sympathique avec un habitué retraité et un plus jeune sympa : arrivée à 17.30, magnifique équipe de l’après-midi : Maelle du tonnerre de dieu avec Saphir (grande brune mince au corps parfait avec des piercings aux seins) : une main serre la sienne pendant que Maelle la fait jouir avec sa langue et que mon autre main caresse ses jambes et le cul de Maelle : incroyable… Puis Maele, seule qui se cambre et se met le doigt dans l’anus pendant que je lui caresse les cuisses et le cul… Mais ça continue : équipe du soir dynamite : Gina, Mia, Maeva et Clémentine, petite princesse blonde au cul rebondi parfait, cheveux mi-courts, jolis petits seins. La scène entre Clémentine et Maeva amincie, magnifique, explosive : je caresse et j’embrasse les seins de Maeva d’un côté, mon autre main caresse le visage de la petite Clémentine qui lèche Maeva…. no comment ! Autre scène ou Maeva lèche le cul de Clémentine et nous regarde avec son air lubrique ! Et encore une scène mémorable : Gina s’assois longtemps sur moi, se colle, nos visages se touchent et se caressent longtemps, nos lèvres s’approchent à se toucher presque… Mia toujours aussi gentille et souriante. Musiques et mises en scènes drôles (les automates / le docteur Gina qui nous arrose avec sa seringue…). Je laisse 20€ de pourboire… « 

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s