Catégories
Danseuse Show Girl Théâtre Show Girl

Bandante Débutante (Show Girl 2013)

Une jolie blonde inconnue au SG qui n’est venue qu’une semaine et sur qui je fantasme encore… La nana était jeune, blonde comme les blés, des formes généreuses avec de gros seins lourds; un visage vraiment sympathique, nature. Lors de son premier passage, elle débarque nue et s’assied sur moi, en présentant ses fesses – position reverse cow girl – (j’étais sur les sièges devant à droite, l’espace avant étant libre) et elle commence d’emblée à sauter sur moi comme si elle baisait direct dans cette position. Assis, je voyais taper en rythme sur mes cuisses ses magnifiques fesses blanches bien charnues. Inutile de décrire l’état dans lequel je me trouvais (trop) rapidement…; Le problème c’est que ça a duré cinq minutes – une éternité, un calvaire – sans aucune variation de rythme, avec une régularité de métronome, comme si en artisane d’un savoir-faire sexuel consommé elle était absolument sure de l’efficacité de son art; Continuant son mouvement, elle se retourne vers moi, le visage empourpré de sueur, haletante, souriante et j’entends « Alors, ca te plait ? », elle continue encore de plus belle, encore et encore, martèle mon bas ventre de sa croupe pleine de promesses, et là, vision d’apocalypse, le jugement dernier, je vois les deux gros seins lourds, bien pesants, aller d’avant en arrière, d’un mouvement régulier pareil au ballant d’une robuste franc-comtoise, j’en peux plus, c’est pas possible, purée, pitié !, Et elle continue méthodique, appliquée, se retourne encor’ une fois penchée en avant et me lance avec un naturel désarmant « Dis, Tu me prends en salon ? aujourd’hui, c’est mon anniversaire, j’ai vingt ans… ».

C’était tellement inattendu et incongru que j’ai failli tout lâcher sur site (risquant par là même les sarcasmes de la nana du pressing qui examinerait un peu plus tard avec une circonspection experte et vicieuse la périphérie précise de la carte de France et peut-être même du monde sur mon pantalon de costume).

Et là, J’ai été stupide ou peut-être pas du tout, plein de scrupules du fait de la jeunesse, du jour de son anniversaire, tout ça je sais plus très bien mais je lui ai filé un sacré pourboire sans faire de salon, lui souhaitant un bon anniversaire; et c’est la seule fois que je l’ai vue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s