Catégories
Danseuse Chochotte théâtre Chochotte

Satie (Chochotte 2009)

Satie superbe russe blonde avec un sens inné de la scène et de la répartie, mais aussi jolie matriochka aux facettes étonnantes qui sait réserver des surprises inattendues et très appréciées.

Elle est descendue avec un fouet, servant à battre les oeufs en neige, dont le manche ressemblait étrangement à un gode rouge, et avec une bombe de crème chantilly. Elle a commencé coquine à verser de la crème dans un récipient et à la fouetter puis, passant dans les rangs à en mettre ça et là sur le nez ou les joues de spectateurs. J’avais vraiment peur pour mon costume…

Puis, elle s’est aspergée de crème d’abord légèrement sur les seins et puis enfin, allongée sur un dossier, très copieusement sur tout le corps en l’étalant bien sur toute la surface des seins et du ventre pendant qu’elle se masturbait frénétiquement en râlant de plaisir. Quand elle s’est relevée à quatre pattes je n’en croyais pas mes yeux : la crème blanche maintenant liquide coulait de sa chatte et de son corps souillé comme un trop plein de foutre et tombait par terre en flaques blanches épaisses et laiteuses 

pt1cable:{}

 . Le reste coulait en trainées blanches suggestives entre ses cuisses ! Sûre de son effet, elle a ensuite retourné le fouet et est venu placer le manche-gode entre les jambes de quelques heureux élus, à bonne hauteur d’érection. Nous avons alors pu constater avec quelque bonheur ses formidables capacités linguistiques…Euhh non je veux dire linguales…en voyant comme elle s’appliquait avec sa langue rose agile pour nettoyer toute la crème qu’elle avait disposée sur l’engin, ceci sur les paroles très appropriées « Com’on seduce me, Com’on lick me« …

Enfin, elle s’est placée à quatre pattes au milieu de la scène, en nous présentant son joli cul telle une jolie levrette de race en chaleur et s’est vigoureusement godée en gémissant, sa chatte luisante de plaisir offerte au regard médusé de chacun.

A la fin de son numéro, espiègle et provocante elle a demandé de façon assez surprenante « qui a bandé ? ». Avec un réflexe pavlovien de bons élèves nous avons été quelques uns à lever spontanément la main. Les autres étant certainement encore trop en état de stupeur pour entendre la question.
Seul Cypem a eu la présence d’esprit pour demander à gouter un peu de crème bien placée sur la belle, ce qu’elle a gentiment concédé avant de s’éclipser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s