Catégories
Clients Remarquables

Clients remarquables : Victor

Quelques personnes méritent le qualificatif de « personnages » dans nos théâtres. Leur singularité se distingue facilement d’une norme quand bien même serait-elle encadrée par deux larges écarts types. Si son prénom n’avait pas déjà été très « connu » au Show Girl je l’aurais probablement surnommé pour moi-même « Rain Man ». Non par moquerie mais par sympathie pour cet enfant au corps adulte, socialement décalé, à la mise négligée malgré son costume, rigolant souvent seul comme s’il venait de faire une bonne blague. Victor est doué d’une mémoire prodigieuse et d’une culture encyclopédique. Durant plusieurs années, il avait disparu du Show Girl et je m’étais demandé ce qu’il était devenu. Les rumeurs disaient qu’il avait claqué son héritage auprès de diverses « amoureuses de salon ».

Et récemment, comme une bonne surprise je l’ai retrouvé, en forme et en compagnie d’un autre client « de l’époque », c’est à dire le début des années 2000. Cela m’a rassuré comme j’aurais pu l’être à propos d’un enfant égaré qui aurait retrouvé son chemin. Victor m’a immédiatement reconnu avec force gestes et démonstrations d’affection.

S’approchant de moi durant les interludes il m’a demandé :
– Tu te souviens de Natacha ?
– La première ? La brune ?
– Oui c’est ça !!! Pas la deuxième ! la blonde. Tu l’as connu ?
– Oui la première une belle brune maghrébine. Chaude !
– Oui !!! et la deuxième ?
– La « trayeuse ukrainienne » ? (Rires des autres clients)
– Oui !!!! et Brandy ? Brandy !!!
– Branly ? Son cul, le quai de Branly et sa maîtrise des Arts Premiers ?
– Oui !!! L’Africaine (et il mime la gestuelle de Brandy-Branly en rigolant)
– Et Marylin ? Tu te souviens de Marylin ?
– Celle avec les gros seins et une grosse chatte aux lèvres pendantes ?
– Oui !!!!!!!!
– C’était une actrice porno, elle a fait pas mal de films, tu le savais ?
– Ah bon ?! Et …

Les yeux brillants comme ceux d’un enfant qui évoquerait ses cadeaux lors d’un somptueux Noel Victor m’énumère les noms d’une vingtaine de danseuses ayant dansées au Show Girl de 2003 à 2008. Une époque où le théâtre était particulièrement chaud et attractif, comme il a su le redevenir entre l’été 2019 et mars 2020.

Sacré Victor, ça m’a fait plaisir de te revoir !

4 réponses sur « Clients remarquables : Victor »

Il ne se contentait pas de vous aborder dans le théâtre. Je me souviens d’un trajet entre Gare du Nord et Chatelet. Il était venu s’asseoir près de moi et m’ayant reconnu, il m’avait tenu un discours similaire. En sortant place des Lavandières, il m’avoua ne pas avoir mangé depuis la veille, car il n’avait plus d’argent. Je l’emmenai dans une brasserie du bas de la rue Saint-Denis pour lui offrir un plat et un coup à boire, accompagnés d’un petit billet. Il faut aussi se souvenir qu’il ne devait pas avoir d’eau chez lui, ou pas de chez lui , et son hygiène laissait parfois à désirer. Il faisait le tour des parfumeries pour récupérer des échantillons de parfum dont il s’aspergeait. C’est vrai sacré Victor.

J'aime

Cela fait plaisir de lire ton témoignage. Et oui, il y a une certaine complicité et tendresse qui peut se développer pour les clients que nous avons côtoyés des années en ces lieux. Un point qui m’a souvent fait plaisir : certaines filles sont naturellement généreuses et hormis quelques avions de chasses accros aux billets, elles faisaient « plaisir » en salle à tous les clients, quels qu’ils soient, sans distinction de condition.

J'aime

Il y avait aussi Guy, dit le DAB (pour distributeur automatique de billets). Il se pointait toujours avec son gilet de pêcheur, sans manche et pleins de poches. Il attirait les filles avec des billets, de 50 euros à la fin de sa présence dans les deux théâtres SH et Ch. Il était un peu pénible car les filles si elles voyaient venaient sur ses genoux pour récupérer du papier… La technique consistait à se mettre à côté de lui ce qui permettait de bénéficier de la présence des danseuses. Le pauvre avait de gros problèmes de vision, c’est d’ailleurs peut être pour cela qu’il s’attirait les filles auprès de lui. Cindy m’avait dit qu’il était décédé.

J'aime

Merci Paul pour les commentaires. Oui je me souviens bien de Guy alias le DAB et justement dans ma galerie de « Clients Remarquables » j’aimerais lui rendre hommage même si c’était parfois pénible de voir les filles tourner autour de lui comme un essaim d’abeilles… Les derniers temps que je l ai vu il était quasiment aveugle et « affichait » plus de quatre-vingt années au compteur. Il a évité l’Ephad de la meilleure des manière possible ! 😉

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s