Catégories
Danseuse Show Girl Fictions érotiques Théâtre Show Girl

Fictions du Covid – Un aprem avec Alba, Inès, Beverly et Blanche

Au programme aujourd’hui Alba, Inès, Beverly et Blanche. Contrairement à ce qui avait été annoncé hier, Cerise n’a pu se « libérer » ce jour et Clara a été déprogrammée… Ce n’est que partie remise !

Alba nous avait marqué il y a peu avec son numéro de la « danse des canards » durant lequel, accompagnée d’un petit canard jaune en plastique étonnamment vibratoire, elle avait beaucoup joué, la coquine… Cet après midi elle est venue dans la salle sur des musiques de Frankie Vincent. Elle portait une ceinture de bananes à la Joséphine Baker autour de la taille, un minuscule string, soutien-gorge aux motifs tropicaux, et un collier de jolies fleurs jaunes et orangées. Avec sa longue chevelure noire luisante, sa peau bronzée à souhait, elle déambulait telle une vahinée. Je trouve qu’Alba est devenue très contact et sympa ces derniers temps… Elle aime vraiment séduire, plaire et sourit pleinement quand elle sent qu’il y a du répondant. Et quelle chute de rein quand elle se cambre debout contre le poteau près de la scène ! Ça donne des idées…Bon… à ceux qui n’ont pas vu le spectacle de cet après-midi je dirai que la ceinture de bananes a été ôtée, et qu’une banane de très belle taille a participé au numéro au rythme de « Vas-y Frankie c’est bon ». Alba a copieusement régalé son « Fruit de la passion », luisant de plaisir… J’ai adoré le moments ou tandis qu’elle se pénétrait, elle nous fixait droit dans les yeux en souriant, comme une invite. Manifestement elle aime se montrer ainsi, ça l’excite d’exciter… Super !
Franky Vincent – Fruits de la Passion – https://www.youtube.com/watch?​​v=bONeCoik1Ts

Inès. Oh Inès on la connait bien notre petite marocaine, son sourire et sa superbe paire de seins ! On l’aime bien ! Elle ne perd pas de temps et passe vite aux choses sérieuses. Toujours joviale et câline elle est curieuse de savoir ce qui pourrait bien nous faire plaisir… Alors elle essaie de trouver la combinaison, celle qui ouvrirait le coffre-fort des salons. Il faut l’imaginer avec son charmant accent marocain, une façon de bien articuler en détachant les syllabes de chaque mot : «  Tu aimes quoi ? Tu veux que je sois ta chienne, Mad-Dog ? Tu aimes ça, hein ? elle me met ses seins sous le nez. Quelques stimuli manuels sont alliés aux paroles, elle fait une vérification de niveau si je puis dire… En me regardant bien droit dans les yeux : Tu veux me tirer les cheveux ? Tu veux que je sois ta petite salope ? J’attrape ses cheveux et elle me serre le cou de plus en plus fort… Hein ? tu veux me prendre à quatre pattes et me tirer les cheveux ? Tu veux me défoncer comme une chienne ?Que je sois ta chienne ? Elle a réussi à m’exciter vraiment. Et quand je suis à fond, je pars vite en « live », peut être même violent, je vais trop loin… Alors elle se dégage vite en riant … non non non ça c’est en salon !!! Sacrée Inès !!! Merci encore !
Odesza – Say my name – Dapa Deep Remix https://www.youtube.com/watch?​​v=UZLGr_Fm6N8

Beverly est une belle jeune femme avec un visage sympathique (un forumeur que je salue l’avait comparé à Charlize Théron), des cheveux mi long avec des accents blond-roux (auburn), un corps fin et vraiment superbe. Ses seins sont gonflés mais de bonne proportion et ses petites fesses sont à croquer. Elle danse bien, elle est belle et elle le sait, sans être pour autant distante. Naturellement généreuse, elle aime le contact, faire plaisir, discuter, rigoler. Alors que je « faisais salon » dans l’entrée avec Cindy, assis sur un petit tabouret de plastique, que pas mal de monde passait par là et qu’il fallait se pousser, Beverly est venue s’asseoir très spontanément sur mes genoux. Pris par la discussion avec Cindy, mes mains se sont oubliées sur Beverly, lui ont caressé doucement le ventre, comme elles l’auraient fait avec un chat, et elle, contente, câline, ronronnait presque… Faut dire que j’avais apporté encore une boite de chocolats – de chez Stohrer (je ne me fous pas de votre gueule les filles !) – et elle avait à cette position un accès privilégié à la boite ! Bref, Beverly est une très jolie fille, vraiment sympa et gourmande ! Merci !
Klangkarussel – Sonnentanz – https://www.youtube.com/watch? […] rt_radio=1

Blanche est l’une de mes chouchoutes. Elle est très jeune et donc très spontanée, vraiment directe, sans filtre. Elle dit ce qu’elle pense et j’aime sa franchise. Aussi quand elle me fixe dans les yeux, il y a une vraie complicité, quelque chose de non commercial, des moments intenses. Actuellement ses cheveux sont comme un feu de braises rougeoyantes et ça lui donne un aspect très dark métal… – Tu aimes ma nouvelle couleur ? – oui ça te va bien – je savais que t’allais kiffer. Toutes ces jeunes femmes me font un grand honneur en me parlant comme si j’avais leur âge ! Bien sûr je ne peux pas directement décoder certaines de leurs conversations privées telles : «  Cette espèce de poukave m’a affiché, j’ai vraiment le seum !  » , mais quand l’une dit avec conviction «  j’ai envie de ken  » je comprend bien que « sa cocotte » est en train de chauffer …
Plus tard dans un numéro sympa sur des airs de salsa Blanche a invité les clients à danser. Quand ça a été mon tour, ses gros seins sur mon torse (elle m’avait ouvert la chemise), pris dans son rythme et ses ondulations c’était vraiment très câlin et puis avec un accent de sincérité elle a rigolé et m’a dit « tu ne sais vraiment pas danser, tu es trop chou !!! » . Merci Blanche ! Oui je danse comme un pied !  Selennacht – Schall und Rauch – https://www.youtube.com/watch?​​v=8-EehHfQ1gE

2 réponses sur « Fictions du Covid – Un aprem avec Alba, Inès, Beverly et Blanche »

Cher Maddog,

Merci pour vos délicieux récits ! Mais je m‘y perds. Quelle est la part de souvenirs et d‘actualités? Inès par exemple serait-elle réapparue ? Merci de m‘éclairer. Cordialement Dagobert/Jacques

Sent from ProtonMail Mobile

J'aime

Cher Dagobert, ce récit est une fiction que j’avais écrit durant la période de confinement ! Evidemment, dans mes fictions, la dose de « réalisme » est grande, mais on peut plus parler de « véracité », de vraisemblance que de « vérité ». Quant à la belle Inès, je n’ai pas de nouvelle de réapparition pour l’instant, en tout cas ni au Chochotte, ni au Sweet Paradise.
Merci pour votre commentaire.

J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s