Catégories
Non classé

Première au Sweet Paradise le 23 Octobre 2020 – par Cream120

Je suis très heureux que @Cream120 ait publié le récit poétique et détaillé de sa visite au « Nouveau » Sweet Paradise, lieu prometteur de la vie érotique parisienne si j’en crois les premiers retours et l’équipe de choc constituée.

« Quartier très agréable de la rue des Petits-Carreaux

Vivant Jeune

A l’esthétique très parisienne

Celle que j’aime

La rue large, illuminée d’une magnifique lumière de saison

Presque toscane

Les jeunes filles vous sourient

C’est déjà une bonne entrée en matière

Je n’aime pas les emplois du temps

Quand je me détends

Etre pressé

Compter

Mais aujourd’hui je suis arrivé à l’heure

Rue perpendiculaire

Moins large, moins lumineuse

Mais encore très bien

Quelques hommes devant la porte

Ouverture de la porte

A l’heure

Professionnel Simple, poli, châleureux

Porte de club, sécurisée, façon Chandelles

Mais sans le sas

Escalier étroit en colimaçon

Première salle Boutique, littérature érotique, champagne

Caisse, toujours la même fille, adorable

Le boss facilite, sens du client

Des membres

Entrée payée

Accès à la salle de spectacle

Sans descendre

Après une porte qui se ferme

Qu’il faudra lubrifier et rendre silencieuse

Pour ne pas perturber les numéros

Déjà plus graphique, plus pop et plus onirique

Le rouge de la salle diffuse dans le bleu du couloir

Qui y mène

Ou l’inverse

Effet réussi

Premier souvenir garanti

On entre

Bonne taille

Trois fois plus grand que le galop d’essai

Des détails de première à régler

Secondaires

Le confort des sièges, design donc peu confortables un peu

Les banquettes 2-3 places au premier rang

Cela isole les rangs derrière faits de chaises

Une rangée de banquette sur le coté droit OK

Que des banquettes

Comme à l’église

Comme à l’église 🙂

Mais celle devant la scène qui bloque la vue des rangs derrière

Quand les filles sont au sol NOOK

Je pense qu’ils sont déjà sur le coup

Ajustements

Un rideau en fond de scène

Qui mène aux coulisses

Entrées et sorties

Comme au théâtre

Un couloir sur le côté gauche

Amusant couloir

Entre le mur gauche et le même rideau

Qui fait un coude

A voir

Qui permet aux filles de partir des coulisses

Jusqu’aux salons

Ou d’autres jeux de scène

Le show démarre

Emotions de la première fois

Jun Pro, rien à dire

Elle connaît le métier

Cf les autres écrits sur elle

Valeur sûre

Pour ouvrir, c’est la sécurité

C’est parfait

J’ajouterai une chose sur elle plus bas

Car je ne pouvais pas ne pas

Le son

La musique

Les haut-parleurs

L’insonorisation pour éviter les échos

Ah oui, j’oubliais, la salle de spectable est une cave

Clin d’œil, comme certaines rares musique entendues ailleurs

Dès les premières minutes d’échauffement…

Gréco… le fantôme de Thaïs passe…

Certains ont dû penser la même chose que moi

Mais c’est le début, même le public se rode

Il observe, il est silencieux, il attend

Le son, cela pourrait résonner

Cela pourrait

Oscar du meilleur son

Clair

Aussi bon devant que derrière

Comme la lumière

Pro

L’avantage du nouveau venu ou revenu

Mais il fallait le vouloir

C’est fait

L’endroit commence à vivre

Comme un jeune enfant

Quatre danseuses, Jun, Billy-rose et deux « nouvelles »

Qui comme toutes les nouvelles… oublient de se présenter

Emues ? Trop concentrées ? Déjà subtilement… ?

Plus tard, on a su

Entre les bruissements du public qui voulait-croyait savoir ou savait

Et les « nouvelles » filles depuis revenues pour leur second round

Cette fois, c’est annoncé Donna et Angie

Pardonnez-moi les artistes-danseuses-femmes-filles si l’orthographe est imprécise

Corrigez-moi en MP Message privé

Un voyeur explique à un autre voyeur qu’il n’arrive pas à poster ici

Le voyeur lui explique que return publie et que pour aller à la ligne …

On apprend

On échange

Sur place c’est pareil

Cela se met en place

Mais c’est déjà très bien

Billy-rose

Comme Jun

Putain de valeur sûre

Et un bonus track pour ceux qui on su et pu rester jusqu’à la fin

Un nouveau numéro Billy-Rose… sur son vélo

Elle nous demande après de la critiquer

Constructivement

Artiste

On le reste toute sa vie

Globalement rien à dire

L’essentiel est là

Je vous laisse la surprise

Bien sûr je me masturbe en petite culotte

« Ma fétiche… avec la Batman… »

Sur la selle

Mais pas que… je vous laisserai le plaisir de la découverte…

Les bonnes musiques

La bonne histoire

Le crescendo érotique

Plus il va être joué

Fine tuné

Plus nous allons aimer

Valeur sûre

Essuyer les fesses de Billy-Rose

Quand elle vous le demande avec

Des intonations à faire traverser tout un film

A Monsieur Quilty… comment dire…

Je sais, vous savez

Ce n’est pas qu’un cul

Premiers sourires

Donna

Vous savez ce que l’on veut dire par

Cuisses galbées

De danseuse

Longues musclées fuselées

Air ingénu de jeune fille d’origine italienne

Qui ne sait pas encore tout

Ou qui joue bien le jeu

Mais qui en fait est aussi vraiment timide

Cuisses galbés avec un cul magnifique

Jeune et tonique donne

Quand votre taille est souple

Votre ventre plat et ferme

Sans être bodybuildé

C’est bon de s’entrainer

Le geste mortel de je me penche en avant

D’un bloc, taille, ventre, thorax, épaule, cou, menton

Occiput

Maintien

Un bloc perpendiculaire et même au-delà

De longues jambes bien plantés sans effort

Dans le sol

Et dans votre archécortex

Rêves érections éjaculations nocturnes

La danseuse je vous dis, Thaïs (bis), Diane, le cou classique

Hooked

Avec un petit air de je ne suis pas encore dangeureuse car je débute

Heureusement pour nous

Je ne sais pas encore à la fois piloter l’avion dans les orages

Tout en faisant l’amour au steward

Pour nos bourses je veux dire

Celles-là oui, celles-là

Mais quand ça viendra…

Et vous, vous savez, quand la danseuse se penche en avant

Les cuisses des longues jambes sont encore plus

Galbés

Donna je vous dis

Elle se donna

Pardonnez-moi encore

Comme une débutante

Sans s’économiser

Jusqu’à la sueur perlée

Dans son dos juvénile

Pour les fétichistes des vestaires de l’Opéra de Paris

Angie

Décrire Angie serait injuste

Si je la décrivais dans ses numéros en solo

Asiatique

Cheveux Cyclo

La fille de Cyclo qui a croisé Princesse Mononoké

Mais avec des seins parfaits

Plus grande qu’Alma

Premières exceptions

Et… un loophole

Digression

A la toute fin, peu avant 20h, elle parle enfin aux voyeurs

et leur dit

« C’est mon premier soir »

L’un lui dit, et je sais pourquoi, « Mais vous avez travaillé ailleurs »

Et Angie dit : « Non » de sa petite voix timide

Ou encore un peu perdue

Elle va même jusqu’à dire à un homme qui la prend dans ses bras que c’est « Réconfortant »

Elle en avait besoin

Elle ne savait pas encore si elle plaisait

La vraie débutante qui a besoin d’être rassurée

J’ai oublié de dire, un corps fait pour le sexe

Avec tous mes respects

Fin de la digression

Angie selon moi se commente avec Jun

Voilà l’une des clés de cette soirée

Jun connue Angie débutante

Je veux bien lui donner le bénéfice du doute

Mais putain (bis)

Jun est la plus convaincante des Madames

Que j’ai été amené de voir

Elle laisse tout simplement toutes les autres

Celles des théâtres derrière

Loin derrière

Elle aime ça

Pour de vrai

Elle est ça

Elle aime dominer les femmes

Et les hommes

Un probable fantasme vécu par un voyeur

Déshabillé dominé fouetté

Et qui aimait ça

Sincèrement

J’ai un critère bien personnel pour juger de la qualité d’un numéro un peu

Disons

Non conventionel

Si aucun voyeur ne part

C’est pas de la top qualité

Vous connaissez la réponse

Déstabilisant excitant Madame pour Mademoiselle

Elle se hisse au niveau des Madame d’autres lieux

Que j’ai été amené à voir

Pardonne-moi Seigneur

Ils faut vivre ses Passions

Disent les Evangiles

Non ?

Et là, Angie, la nouvelle, la débutante

Devient objectivement critiquable

Bien sûr elle est la soumise

Sauf qu’elle n’est pas la soumise que vous avez déjà vue

Tant et tant de fois

Quand cela ne marche pas

Elle ne sous-joue pas

Elle ne sur-joue pas

Elle est juste là où il faut

En effet, Jun aide

Puisqu’elle est Madame

Mais la débutante transpire l’intensité érotique

Dans ses poses

Dans ce qu’elle donne à voir de son corps

Dans ses regards

Insupportable de ne pas regarder

Tellement c’est bon

En a-t-elle conscience ?

La poupée dit « Non »

Laissons lui le bénéfice du doute

Pour l’instant

Seulement Jun l’a dit

Cela ne s’apprend pas

« Cela vient des tripes »

Elle s’y connait en fille qui aime s’offrir

Et se laisser driver

Ecarter doigter fouetter

Mais aussi et plus rare

Gag(er) jusqu’à perdre de la salive

Et Prendre

Par une Jun godée

Pas encore ceinture

Mais la prochaine fois

La ceinture du soumis ayant été retirée

Il suffira

D’associer

Les idées

Prendre du plaisir à être offerte

Mais surtout plus sournois

La débutante

Son premier soir

Elle est déjà hyper excitante

Pour ceux qui aiment les Marcel Dorcel girls asiatiques

Pour ceux qui aime les jeunes actrices de théâtre ou de cinéma (de talent)

Pour ceux qui aime la sapiosexualité (à confirmer)

Si c’était vrai

Hooked

Je sais, danser avec Fred Astaire

Et vous aurez l’air d’un bon Danseur

Vous me direz Jun+Angie

Le duo Madame-Soumise le plus excitant que j’ai été

Amené à voir

Jun éjaculant sur le visage d’Angie

Qui ouvre sa bouche et bat l’air de sa petite langue de Lucy

Liu hypersexy

Pour recevoir la semence

Pour recevoir sa récompense

Elle aime son éducation

Bien sûr à genoux

Devant Madame

Bien sûr debout

Sa chatte devant le visage de sa soumise du soir

Et…

Qui reçoit sa cyprine…

Et d’autres…

Moments

Quatre heures

C’est trop court

Mais très bon

Voyeurs joueurs menteurs amoureux et autres

Je crains

Je crains

Que le SP soit déjà au niveau du CH

Alors qu’il vient d’ouvrir

L’Histoire en moins

La Modernité en plus

You see what I mean

Sister twins

Semblables mais différentes

Egalement aimables

A inviter par deux

Et bravo à ses courageux entrepreneurs

Longue vie

Nous avons deux théâtres

C’était complet ce soir

…Silencio »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s