Catégories
Non classé Théâtre Show Girl

Soirée de la Crypte – Un an déjà !

Il y a environ un an, le 30 janvier, Cindy et une petite équipe de danseuses du Show Girl emmenées par Jun organisaient la « Soirée de la Crypte » dans la grande cave voutée du restaurant Flam’s  Rue des Lombards, à une centaine de mètres du SG 5 rue des Halles. Cela faisait quelques mois qu’une épée de Damoclès menaçait le Show-Girl, un nouveau propriétaire désireux de conférer un usage plus respectable aux locaux, des mises en demeure de quitter les lieux, Cindy n’en faisait plus mystère et chaque jour gagné était une bénédiction pour les addicts qui sentaient la fin proche. Organiser une belle soirée « privée » en ce début d’année 2020 était  un « test » pour voir si l’organisation d’événements festifs et érotiques était chose viable sur le long terme (mais la complexité et le nombre d’autorisations nécessaires pour pérenniser la chose ont montré que non et douchés les vélléités), plus inconsciemment peut-être, était-ce une façon de « finir en beauté », dans la splendeur d’un feu d’artifesses au Flam’s. durant un mois nous avons projeté cette soirée, fait sa « promotion », distribué des flyers sur site ;), moi faisant la pub sur Doctissimo.

Afin de minimiser les problèmes administratifs et logistiques, la soirée de la Crypte s’est tenue en même temps que l’ouverture « régulière » du théâtre, le ticket habituel donnant l’accès aux deux lieux – Flams et SG -, chacun animé par une équipe de filles extrêmement motivées (presque toutes les danseuses de l’époque, une quinzaine étaient présentes ce soir). C’était comme leur fête, certaines d’ailleurs avaient fait venir copains et copines !  

Dans les semaines précédant la soirée, Jun s’est dépensée sans compter pour organiser les répétitions. Tous les numéros, solos, duos, étaient nouveaux. Les danseuses les plus assidues de la troupe, Billie, Clara, Blanche et Jun ont concocté des « spectacles de qualité », faisant sans le savoir « du Chochotte » ;). Vu la configuration de la salle, grande d’une soixantaine de mètre carrés avec chaises en périphérie sur deux rangs, nombre très important de clients – près de 80 répartis dans les deux lieux – il n’y avait pas le choix, les lap-dance et frottis-frottas en salle et en salon (il n’y a pas que le champagne qui a abondamment moussé ce soir là) étaient quant à eux réservés à l’enceinte historique du théâtre des Halles.

Le Menu concocté pour cette fabuleuse soirée était (on sent que Jun a fréquenté des écoles de cuisine 😉 ) :

J’étais là pour l’ouverture un peu cafouilleuse; dans une précipitation folklo Cindy et l’équipe semblaient dépassées par l’événement tandis que les premiers arrivés faisaient déjà la queue. En trois quart d’heures heureusement la soirée prenait sa vitesse de croisière et j’ai pu assister aux débuts spectaculaires : un solo de la délicate et sensuelle Billie, le trio entre Jun, Blanche et Clara, une séance de combat qui a vraiment failli mal tourner entre Tina et Ruby violente (en plus pro du Kravmaga) car alcoolisée, une danse africaine « du ventilateur » de Léonie qui a ravivée mes moites et délicieux souvenirs de Saly – au Sénégal – et mon goût immodéré pour l’agitation des jolies croupes noires africaines, the heart of darkness… La sono, excellente était tenue par une petite troupe de d’jeuns DJs, « amis » des danseuses, le micro l’était par un animateur vêtu d’un tutu rouge transexuel jouant de sa langue bien pendue un parfait rôle de Maître de Cérémonie.

Mais je dois confesser que malgré l’excellence des spectacles – bravo aux danseuses pour cette soirée inoubliable et surtout à la cheffe Jun 😉 – je n’ai pu que peu assister aux numéros. Il y avait beaucoup trop de monde pour moi qui suis (réellement !) claustrophobe. Je ne pouvais tenir en place dans cette densité d’enfer surchauffée et devais m’éclipser vers la surface terrestre, son bar et ses mousses rafraichissantes entre chaque apnée.  

C’est là que je rencontrais (enfin !) nombre d’habitués et de lecteurs du forum Doctissimo que je ne connaissais point et que je resalue ici. Nous étions heureux de nous rencontrer, de recoller visages et pseudos, certains déclaraient me lire depuis des années, avoir même connu les théâtres Chochotte et Show Girl par leurs lectures forumesques et, durant ces quelques heures au bar du rez-de-chaussée et sur la terrasse chauffée du Flam’s chacun y est allé de ses souvenirs, anecdotes croustillantes, la parole et les rires facilités par l’alcool et notre goût immodéré pour les fonds et surfaces des danseuses. Ces confessions  nous rassemblaient en une joyeuse fraternité, et c’est cela que je retiendrai avant tout de cette soirée, la franche camaraderie, l’amitié qui demeure encore avec certains…

Que j’encourage ici … dans la zone commentaire plus bas, à faire part de leurs souvenirs.

Merci et bonne année 2021 les ami.e.s !!! En espérant vous revoir tous très vite !   

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s