Catégories
Théâtre Sweet Paradise

Elle (s)

Elle devait tenir le bar mais du fait d’une défection on lui a demandé de danser. Elle a pris les chaussures – trop grandes – et la robe rouge d’une autre. Chanté à cappella en allemand. Libérée par l’imprévu elle improvise les numéros suivants. J’admire le bombé – étonnant pour une chinoise – de ses fesses quand elle monte sur un tabouret, bras levés vers la lumière. Sublime.

C’est formidable d’apprendre quelque chose chaque jour. En la questionnant sur ses tatouages je réalise ce que sont des pivoines. Je n’avais jamais fait le rapprochement entre le mot et la forme. Plus tard je lui rappelle la parthénogénèse des tardigrades… On se cultive au Sweet…   

Quand une nouvelle toute timide se caresse et que se relevant une belle flaque luit sous les projecteurs… Précisément là où reposaient ses cuisses ouvertes. Je ne sais ce qui m’a le plus excité : cette surprise ou le moment quand l’air de rien elle est venue silencieusement éponger son « dégât des eaux ». Sans nous regarder…

Ce soir elle est déchainée. Comme si devant rattraper quelque chose ou quelqu’un, elle se donnait à fond. A genoux sur la piste parmi les hommes dansant autour d’elle son visage frôle les braguettes. Les baguettes… Terriblement sexy. Un regard suffit pour nous comprendre. Exubérante et entière. J’aime autant ses défauts que ses qualités.

Quand c’est elle, les poils ne me gênent pas. Parce qu’elle joue la sauvage, la décalée, la monstrueuse. La liberté absolue, le Dada. Ou ne joue pas. S’exprime. Que le théâtre permette cela, c’est oublier l’aspect commercial. Et très bon signe !  

J’observe les visages étonnés quand elle dévide le long ruban. Six mètres de moiteur intime. Jamais rien vu d’aussi mortel que ce hasard sortant des entrailles. Créative jusqu’au bout des ongles.

Elle me fait rire. Et de ce fait le bar est devenu aussi attractif que la salle. Bières, champagne et rires partagés avec mes complices du jour.

Merci et à bientôt…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s